Très souvent méconnues des employeurs, les pollutions électromagnétiques peuvent occasionner au personnel un inconfort et une gêne souvent mal définis par celui-ci suivant la densité de pollution électromagnétique à leur poste de travail.  Un bon nombre d’absentéismes pourrait être ainsi évité, ce qui serait tout bénéfice pour le personnel et l’entreprise.  L’ordinateur et le WiFi ayant envahi presque toutes les entreprises pour une plus grande rapidité et efficacité ; chose souvent méconnue, celui-ci apporte son lot de perturbations différentes : par exemple l’écran apporte une fatigue oculaire liée en partie à un spectre lumineux trop présent dans le bleu cependant, il peut être fortement atténué par le port de lunettes adaptées.  Les pollutions électromagnétiques produites par l’ordinateur, l’écran, le clavier, la souris, le chemin de câbles contre le bureau, la lampe de bureau non reliée à la terre et autres gadgets électriques, une mauvaise prise de terre électrique, sans compter tous les systèmes sans fil qui pullules de plus en plus, tout cela nous donne un cocktail détonant pour l’organisme vivant qui, à un certain moment, ne parviendra plus à maintenir son équilibre vital et c’est alors que les problèmes commenceront : fatigue générale, douleurs localisées, système immunitaire déficient, nervosité, palpitations cardiaques, avant-bras engourdis, etc.  Combien de problèmes pourraient être résolus par le simple fait de limiter ces nuisances.  L’absentéisme étant un problème important, la somme investie dans une expertise des pollutions électromagnétiques, serait rapidement récupéré par l’entreprise avec pour bénéfices :  • Reconnaissance du personnel • Milieu de travail plus sain • Ambiance plus détendue • Moins de fatigue • Personnel plus performant • Diminution de l’absentéisme  L’absentéisme vient de problèmes multifactoriels, mais le calcul du coût d’une expertise de pollution électromagnétique et le bénéfice sur ne fût-ce qu’une réduction de 10% d’absentéisme par année en vaut vraiment la peine.