Les jeunes sont particulièrement « accros » à leur téléphone mobile, aux ordinateurs et aux  tablettes.  Un dernier sondage montre qu’ils passent plus de temps devant les écrans d’ordinateur  ou sur leur téléphone mobile (1200h) qu’au cours (800h).     Les conséquences de ces pratiques sont  souvent des nuits blanches ou, en tout cas, trop courtes et l’impact que ces nuits ont sur leur vie, leur mental et les résultats à l’école ne sont pas négligeables.     Plusieurs nuisances entrent en ligne de compte :

 

  1. L’éclairage des écrans perturbe le rythme circadien du sommeil ;

 

  1. La prédominance de lumière bleue des écrans augmente le risque de dégénération maculaire, impossible à traiter pour l’instant;

 

  1. Les ondes émises par le Wifi provoquent dans le corps la génération d’hormones du stress;

 

  1. Les champs électriques des ordinateurs ou tablettes en charge, se propagent au corps et créent une tension électrique dans celui-ci.  Le système nerveux n’apprécie pas ce genre d’agressions et perturbe lui  aussi l’endormissement;

 

  1. Les personnes deviennent « droguées » et  « dépendantes » d’internet;

 

  1. La fatigue entraine des conflits perpétuels avec l’entourage et une augmentation des maladies;

 

  1. Somnolence durant la journée (l’ado trouve cela normal, mais ça ne l’est pas);

 

  1. Perturbations de la glande Pinéale qui génère la Mélatonine (déclenche le sommeil);

 

  1. Perturbations des mécanismes d’apprentissage et de mémorisation.

 

Comment résoudre cette situation ?  Informez vos enfants des dégâts potentiels de ces technologies sur leur corps et  leur santé psychique.  Ils vous enverront certainement balader  mais, à force de vous entendre, ça rentrera.  Restons optimiste.  S’ils vous disent « les autres le font bien », précisez-leur qu’ils ne sont pas des moutons de panurge et que leur individualité est un bien précieux, qu’ils valent beaucoup mieux et sont bien plus intelligents que le « troupeau ».  Imposez un cota d’heures ou une heure maximum à laquelle tout devra être éteint.  Sevrez- les.  Redonnez-leur un rythme de sommeil à respecter.  Coupez la connexion internet si besoin.  Ecrasez leur téléphone et explosez leur tablette (non, je rigole !).  Et vous ?  Quelles sont vos expériences sur le sujet ?  Allez-y,  lâchez-vous!