Archives pour mars, 2014

Le danger des babyphones

Le danger des babyphones Maman vient d’accoucher et rentre avec son bambin à la maison. Pour être certaine d’entendre le moindre pleur ou problème que peut avoir son enfant, elle place à côté du bébé un magnifique babyphone dernier cri qu’elle a acheté dans un « bon » magasin. Ce que maman ne sait pas c’est que ,dans la majorité des cas, ils sont des émetteurs très puissants de micro-ondes pulsées. Dès que vous voyez : technologie Wifi ou DECT, vous avez un émetteur de micro-ondes qui peut avoir une portée de 3000 mètres. Et sans le savoir, vous placez le « magnifique » babyphone qui peut émettre plus de 3 V/m à côté de la tête de votre enfant pour être sûre de bien l’entendre. Une chose est certaine, bébé n’apprécie pas. Je vous rappelle le rapport international BIOINITIATIVE – Août 2007 – Décembre 2012 dont voici le récapitulatif (il contient mille cinq cent travaux cités en référence en 2007 et mille huit cent en 2012). Ce rapport prouve sur le plan scientifique, que les diverses émissions de la Téléphonie Mobile sont  la cause de pathologies dont la liste est fournie : – perturbations physiologiques dans l’expression des protéines,  – altérations non réparables dans les séquences d’ADN,  – perturbations de processus dans les protéines de stress,  – altération du système vasculaire (encéphaloscan, Belpomme)  – altérations physiologiques dans le système immunitaire,  – perturbations neurologiques et troubles du comportement,  – neurinomes acoustiques et tumeurs du cerveau,  – déclenchements de leucémies et cancers enfantins,  – déclenchements des processus dans les cancers du sein,  – perturbations physiologiques des régulations membranaires.  Auteurs et signataires : Dont certains sont des membres de la très renommée BIOELECTROMAGNETICS SOCIETY . Dr C.F. BLACKMAN . Dr M. BLANK . Dr M. KUNDI . Mme C. SAGE . Dr D.O. CARPENTER . Dr Z. DAVANIPOUR . Dr D. GEE . Dr L. HARDELL . Dr O. JOHANSSON . Dr H. LAI . Dr K.H. MILD . A. SAGE . Dr E.L. SOBEL . Dr Z. XU . Dr G. CHEN Alors, un conseil pour vous protéger et protéger votre enfant des ondes, achetez un babyphone en fréquences FM. Eventuellement, une autre solution est d’acheter un modèle qui n’émet que quand bébé pleure. Autre chose, la remarque habituelle que m’adressent certaines personnes est  :   » de toute façon, on baigne déjà dans les ondes » . –  Alors justement, pourquoi en ajouter ? J’appelle cela le syndrome du mouton de panurge. Un mouton qui se trouve dans le troupeau suivra celui qui est devant lui, même s’il va à l’abattoir. Pour sortir du lot, il suffit de relever la tête et de voir où notre chemin nous mène. Ne vous comportez pas comme des moutons, pour les lobbys, la préoccupation principale, c’est l’argent. Soyez en conscient !

Ado insomniaques

Les jeunes sont particulièrement « accros » à leur téléphone mobile, aux ordinateurs et aux  tablettes.  Un dernier sondage montre qu’ils passent plus de temps devant les écrans d’ordinateur  ou sur leur téléphone mobile (1200h) qu’au cours (800h).     Les conséquences de ces pratiques sont  souvent des nuits blanches ou, en tout cas, trop courtes et l’impact que ces nuits ont sur leur vie, leur mental et les résultats à l’école ne sont pas négligeables.     Plusieurs nuisances entrent en ligne de compte :

 

  1. L’éclairage des écrans perturbe le rythme circadien du sommeil ;

 

  1. La prédominance de lumière bleue des écrans augmente le risque de dégénération maculaire, impossible à traiter pour l’instant;

 

  1. Les ondes émises par le Wifi provoquent dans le corps la génération d’hormones du stress;

 

  1. Les champs électriques des ordinateurs ou tablettes en charge, se propagent au corps et créent une tension électrique dans celui-ci.  Le système nerveux n’apprécie pas ce genre d’agressions et perturbe lui  aussi l’endormissement;

 

  1. Les personnes deviennent « droguées » et  « dépendantes » d’internet;

 

  1. La fatigue entraine des conflits perpétuels avec l’entourage et une augmentation des maladies;

 

  1. Somnolence durant la journée (l’ado trouve cela normal, mais ça ne l’est pas);

 

  1. Perturbations de la glande Pinéale qui génère la Mélatonine (déclenche le sommeil);

 

  1. Perturbations des mécanismes d’apprentissage et de mémorisation.

 

Comment résoudre cette situation ?  Informez vos enfants des dégâts potentiels de ces technologies sur leur corps et  leur santé psychique.  Ils vous enverront certainement balader  mais, à force de vous entendre, ça rentrera.  Restons optimiste.  S’ils vous disent « les autres le font bien », précisez-leur qu’ils ne sont pas des moutons de panurge et que leur individualité est un bien précieux, qu’ils valent beaucoup mieux et sont bien plus intelligents que le « troupeau ».  Imposez un cota d’heures ou une heure maximum à laquelle tout devra être éteint.  Sevrez- les.  Redonnez-leur un rythme de sommeil à respecter.  Coupez la connexion internet si besoin.  Ecrasez leur téléphone et explosez leur tablette (non, je rigole !).  Et vous ?  Quelles sont vos expériences sur le sujet ?  Allez-y,  lâchez-vous!